KINOKS

ni un journal ni un blog

Accueil > MOUVEMENT > Comment filmer un meeting ? Celui du 28 février à Toulouse en soutien à la (...)

Filmer à l’arrache...

Comment filmer un meeting ? Celui du 28 février à Toulouse en soutien à la candidature de José Bové-e-s

dimanche 4 mars 2007


Je participe au mouvement sur cette candidature à Toulouse. Quelques semaines plus tôt on pensait que le jour du meeting une équipe (venue de Paris ou d’Aubagne ?) allait arriver pour le diffuser en direct sur Internet.

Je vais aider à installer chaises, décor, sandwichs, sono... J’emmène ma caméra "toujours pas réparée" depuis le coup qu’elle a pris par un CRS lors de l’expulsion d’un squatt toulousain. Mais bon, elle tourne encore si je n’utilise que l’oeilleton avec parfois la télécommande.

Le meeting débute et pas d’équipe venue d’ailleurs.

Je décide de filmer à l’économie. Je n’ai que deux cassettes, deux petites batteries et pas de pied.

Je n’ai pas envie de faire comme à la télé : de face, en longue focale, en plan serré sur le visage. De toute façon sans pied cette "solution" va vite devenir infernale pour mes petits muscles et ma zenité.

Je décide de filmer de la scène. Ne serai-je pas l’un des porte-parole ? Donc mon point de vue sera là avec eux, comme si j’attends moi aussi l’instant où je dois intervenir devant plus de 1500 personnes.

Alors je filme chaque intervenant-e de dos ou de côté en plan assez large, avec le plus souvent possible le public en fond, ses réactions.

Contrairement à mon habitude j’abandonne Real Player et je mets les films sur Internet accessibles sous Flash.

Une intervention de Florian, porte parole des enfants de don Quichotte qui terminent leur deuxième mois de campement en plein centre ville. Ils appellent à une action pour le lendemain.
Les motivé-e-s annoncent leur participation à la candidature unitaire.
Ils comprennent la candidature Bové comme la possibilité pour les
quartiers de se réapproprier le politique.
Plusieurs prises de parole de José Bové. Une quinzaine d’interventions
au total... Le RESF, les verts Ater Ekolo, les Alternatifs, François Simon,Veronika Daae, Raoul-Marc Jennar, Yannis Youlountas...
Airbus licencie plus de 10 000 personnes dont 1100 à Toulouse. Xavier Petrachi, délégué CGT à Airbus intervient à la tribune.

L’intervention de Florian des enfants de Don quichotte

La première intervention de José Bové...

Nadine Stoll, PC unitaires

Fabien et Christine des Motivé-e-s

Xavier Petrachi, délégué CGT d’Airbus

Deuxième intervention de José Bové

Pablo pour le mouvement anti cpe

Raoul Marc Jennar

Elsa Depouzier, candidate à la 8ème circonscription

Intervention de José Bové et fin du meeting

Plus d’infos sur cette campagne en cliquant sur ce lien...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | squelette - conçu par jlg