KINOKS

ni un journal ni un blog

Accueil > MA PRESENTATION > Un article de Virginie Mailles Viard sur "L’Homme aux trois visages"

Un article de Virginie Mailles Viard sur "L’Homme aux trois visages"

mardi 20 décembre 2005


"L’homme aux trois visages" raconte l’histoire d’une quête : celle de Jean-Luc Bigot, médecin de campagne dans le frontonnais, magicien, et fondateur de l’ONG Nomade, un homme qui construit des villages au sud du Niger. Dans ces villages les enfants cultivent leur parcelle de terrain, se nourrissent de ce lopin de terre, et vendent leur récolte pour pouvoir aller à l’école.

Dans ces villages apparaissent les premières constructions d’internat pour des filles et des garçons qui habitent jusqu’à 50 kilomètres de leur école. Dans ces villages, on cultive des plantes médicinales que l’on vend.

L’une des conditions pour que cette vision d’avenir perdure est de sans cesse faire preuve d’imagination pour gagner de l’autonomie financière. Ainsi, dans ce pays qui aujourd’hui fait face à la famine, on conquiert un peu plus d’existence, un peu plus d’avenir.

Comment le penser cet avenir quand la mort vous environne au quotidien ? Comment songer à s’installer, cultiver la terre, s’instruire, quand on a le ventre vide ?

La force de ce documentaire , Jean-Luc Galvan l’a puisée dans le charisme fascinant de son personnage principal, dont le regard sur l’Afrique devient l’axe fondateur du film. Et sous nos yeux se dessine l’Afrique créatrice, forte, ingénieuse, habile, mais qui a besoin de ceux qui ont le ventre plein, et donc la tête libre, pour l’aider à se redresser.

Jean-Luc Galvan, déjà auteur de nombreux documentaires, repense le genre du portrait : ici l’homme apparaît au travers de son action sur le monde.

A suivre pas à pas ce médecin de campagne, à le voir récolter des idées, les mettre aussitôt en pratique, évaluer en permanence l’évolution de ses projets, nous sentons sa force et sa ténacité nous gagner. A écouter cet homme expliquer que la "La vie est magnifique, mais que le monde a des côtés moches, et que chacun peut aider un peu à le rendre meilleur", nous comprenons que nous pouvons faire partie de ceux qui agissent.

Jean-Luc Galvan nous transmet avec conviction la puissance de Jean-Luc Bigot, "L’homme aux trois visages", et nous sortons galvanisés de ce documentaire, avec l’envie féroce d’aller nous aussi nous battre pour cette Afrique magnifique.

Virginie Mailles Viard - décembre 2005

Pour voir le film...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | squelette - conçu par jlg