KINOKS

ni un journal ni un blog

Accueil > Mots-clés > Navigation > Niger

Niger


  • Niger - L’option d’une démocratie élitiste

    2 juillet 2010

    Le 18 février 2010 un coup d’état militaire destituait le président Mamadou Tandja et son gouvernement. Dans toutes les régions du pays, le peuple nigérien sortait massivement saluer ce putsch.
    Le Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie (CSRD), l’organe militaire qui a pris le pouvoir, mettait en place un gouvernement de transition dont le but était, entre autres, dans le cadre de la restauration de la démocratie, l’élaboration d’une nouvelle constitution et d’un nouveau code électoral. (...)

  • Législatives au Niger : La France ne doit pas entériner la dictature

    20 octobre 2009

    L’organisation ce 20 octobre d’élections législatives, boycottées par l’ensemble des forces démocratiques, constitue une nouvelle étape dans la dérive dictatoriale de Mamadou Tandja, à la tête du premier pays fournisseur d’uranium à la France. Nos associations demandent donc l’annulation de ces élections et des sanctions de la France et de l’Union européenne visant au rétablissement de l’ordre constitutionnel.
    Ce qui est considéré comme un coup d’Etat constitutionnel est le résultat d’un processus de (...)

  • NIGER - Pour dénoncer leur marginalisation : Les artistes lancent un opus collectif

    8 octobre 2008

    Une trentaine d’artistes nigériens des plus en vue viennent de lancer un tube collectif dans lequel ils dénoncent l’exclusion dont ils se disent victimes de la part des autorités en charge de la promotion culturelle ainsi que de l’absence du statut de l’artiste professionnel.
    Intitulée Walahi Assi Ga té ! (Par Dieu, ça ne va pas du tout, en langue sonraï), cette chanson qui passe à longueur de journée sur la plupart de la douzaine de stations de radio de la capitale nigérienne constitue, selon ses (...)

  • Rap nigérien, portrait vidéo : "WASS-WONG T-Nibon-C"

    21 juillet 2007

    En mai et juin 2007, j’étais en repérage au Niger pour un projet de film sur la francophonie. J’ai rencontré Koye du groupe Wass-Wong dans les locaux de l’association Alternative à Niamey. Il y réalise une émission radio quotidienne sur le rap.
    J’ai accroché tout de suite avec lui.
    Je l’ai retrouvé au Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch de Niamey. Wass-Wong répétait le concert/vernissage prévu pour la sortie de T-Nibon-C, son deuxième album : "bats-toi", en djerma, un jeu entre la graphie et la (...)

  • Un clip rap nigérien de WASS-WONG : "Si..."

    21 juin 2007

    J’ai rencontré H. ALMAMY K. (Koye) chez Alternative à Niamey au Niger. Il y réalise une émission radio presque quotidienne sur le Rap. Il m’offre un bissaps glacé à la buvette de cette association.
    Je le retrouve dans les locaux de l’association Fofo. Je le revois au CCFN de Niamey. Il y répète, avec les autres membres du groupe Wass-Wong, le concert vernissage de leur nouvel album "T-NIBON-C".
    Koye me fera visiter les rives du Niger que borde la ville de Niamey. Moment inoubliable de déambulation, (...)

  • Fête de l’Aid El Kébir (Niger) : Réjouissances des riches, cauchemar des pauvres

    21 janvier 2007

    C’est sur fond de confusions de date que la communauté musulmane de notre pays a célébré, le dimanche 31 décembre 2006, la fête de la Tabaski, communément appelée fête des moutons ou, de son vrai nom, Aïd-el-kébir (Grande Fête). A Niamey, les fidèles du Prophète Mohamed (PSL) n’ont pas célébré le sacrifice d’Abraham de la même manière. La fête a été vécue de façon différente par les riches et les pauvres.
    Samedi 30 décembre, veille de la tabaski selon le calendrier officiel. Il fait 15 h. Zakari fait le pied de (...)

0 | 6


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | squelette - conçu par jlg