KINOKS

ni un journal ni un blog

Accueil

KINOKS

  • Roland Barthes : "L’activité structuraliste" ou l’art du montage ?

    Une définition du montage ?

    15 novembre 2005

    C’est par le retour régulier des unités et des associations d’unités que l’oeuvre apparaît construite, c’est à dire douée de sens...

  • Chris Marker, le cinéaste écrivain

    Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre

    1er novembre 2005

    Chris Marker, pseudonyme de Christian François Bouche-Villeneuve, écrivain, photographe et réalisateur de documentaires de création, né le 29 juillet 1921 à Neuilly-sur-Seine, France. Ses films les plus célèbres sont La Jetée et Sans Soleil.

  • L’ami américain : Robert Kramer

    Homme libre, Robert Kramer aimait le risque au cinéma comme dans la vie par EDOUARD WAINTROP

    1er novembre 2005
    De prime abord, Robert Kramer était séduisant. Un grand sourire franc, une allure décontractée, un accent new-yorkais indélébile, une main tendue qui se referme vigoureusement sur la vôtre, c’était un Américain. Il avait un physique d’acteur, que Cedric Kahn avait fini par exploiter dans l’Ennui.
    Robert Kramer était un homme libre. Il n’avait pas seulement roulé sa bosse dans les mouvements gauchistes américains des années 60, au Viêt-nam écrasé par les bombes, dans l’Angola mal remis du colonialisme, (La suite...)
  • "L’ordre" de Jean Daniel Pollet

    5 octobre 2005
    Image d’une île près de la Crête : Spinalonga. Mouvements alternés avec des plans fixes et une voix off. Accélération. Puis face à la caméra, un lépreux : Raimondakis. Il a vécu pendant de longues années sur cette île avec d’autres lépreux parqués là pour y mourir. Loin des regards, ils y ont organisé leur vie jusqu’à ce qu’on les mette dans un hôpital près d’Athènes. Là c’est comme un retour à zéro. Plus qu’un film sur la maladie ou l’enfermement, L’ordre pose les questions du regard et de la trahison. (La suite...)
  • Dziga Vertov et les kinoks...

    Manifeste ciné-oeil (1923)

    5 octobre 2005
    Dziga Vertov (Białystok, 2 janvier 1896 - Moscou, 12 février 1954), de son vrai nom Denis (Abramovich) Arkadiévitch Kaufman, est un cinéaste soviétique d’avant-garde qui s’opposant à un cinéma dramatique et littéraire (une histoire, des acteurs, des décors), privilégia le montage-mouvement du réel.
    Fils de libraires russes, il écrit ses premiers poèmes au lycée, suit des cours de musique au conservatoire et très tôt (1915-1916), se revendique du futurisme. Il prend officiellement le pseudonyme de Dziga (La suite...)
  • Le Roi et l’Oiseau : poètes de tous les pays, révoltez-vous !

    un chef-d’œuvre de Paul Grimault

    1er octobre 2005

    Comment dénoncer l’asservissement de l’art ? et de l’homme tout court...

0 | ... | 342 | 348 | 354 | 360 | 366 | 372 | 378 | 384 | 390 | 396


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | squelette - conçu par jlg